WebCleaner - Qui sommes-nous ?

 

WebCleaner est une agence d’e-réputation en ligne pour les particuliers et les professionnels créée en 2012.

Son rôle est de supprimer, modifier ou ajouter tout contenu web personnel ou professionnel puis de mettre à jour les résultats des moteurs de recherche Google, Yahoo et Bing…

Elle pratique, en particulier, la suppression physique des contenus indésirables, illicites ou diffamatoires (nom, image, vidéo, publication Facebook, avis Google) sur les sites internet et / ou en résultats Google.

Elle peut, également, modifier les informations erronées et fausses sur Internet.  Mais aussi, lorsque que nous ne parvenons pas à les supprimer, nous pourrons enfouir les contenus négatifs des résultats Google. Et faire ressortir les contenus positifs et valorisants dans les premiers résultats.

WebCleaner a pour partenaires des ingénieurs et des avocats. Mais aussi des référenceurs de sites internet.

La demande de devis gratuit vous donnera une réponse précise sous 24h.

L’entreprise :

WebCleaner, une entreprise aujourd’hui sous le statut de l’entreprise individuelle (EI).

Elle a son siège social au :

24 Rue de Clichy
75009 PARIS
 
 
Les mentions légales en pied de page indiquent les références légales de notre entreprise ayant enregistré la marque WebCleaner en Europe (Suisse, Belgique, Pays Bas, Luxembourg).
 
 

bureaux webcleaner

L’équipe :

Direction
Bruno
Créateur et référenceur de sites Internet au début des années 2000, et plus récemment, éditeurs de logiciels dédiés à Internet, j’ai commencé ce travail comme un militant.
A l’époque, j’étais webmaster et rédacteur dans une association. Toutes les pages du site comportaient mon nom. Ceux qui voulaient republier les articles du site associatif sur leur blog ou leur site copiaient mon nom avec l’article…
En quelques semaines, 17 pages de résultats Google sont sorties sur la requête de mon nom !Conscient de l’impact que cela aurait sur une recherche d’emploi, j’ai alors cherché à les supprimer tous intégralement.
Mon but était de « disparaître du Web ».
Mais je fus confronté à des réponses allant de l’incompétence à la mauvaise foi, alors qu’il s’agissait pourtant de sites amis et en plus hébergés en France !
Les gens ne savaient pas la plupart du temps comment modifier ou supprimerun texte. Les éditeurs le refusaient en me renvoyant à la responsabilité des auteurs des publications. Les hébergeurs, eux, se déclaraient irresponsables.
J’ai donc dû m’armer de pédagogie et d’opiniâtreté mais aussi de diplomatie et parfois même de ruse pour trouver chaque fois la parade.Il m’a fallu 6 mois pour supprimer plus de 170 pages.
Après tout cet effort m’est venue une idée. Protéger la vie privée des gens sur Internet était un travail.Puis nous nous sommes spécialisés dans l’e-réputation d’entreprise, la suppression des noms personnels liés à l’activité professionnelle. Mais aussi la suppression des fiches d’entreprise, pour les auto-entrepreneur comme pour les structures plus grosses. Et l’effacement des faux avis négatifs sur Google My Business et Facebook, notamment.
Pour les représenter tout à fait, j’ai besoin des services de mes avocats et juristes partenaires. Et pour certains travaux plus techniques, un ingénieur informaticien (Babacar) réalise à lui seul des prouesses.
Bruno - WebCleaner
 
Ingénierie informatique

Babacar

WebCleaner a besoin des compétences, au quotidien, d’un ingénieur informaticien.


Actuellement doctorant, Babacar Fall est un ingénieur informaticien diplômé en 2019 – Master en Génie Logiciel et Système d’Information.


Il est arrivé « premier de sa promo » avec la meilleure note.

Il est aujourd’hui professeur à l’Ecole Supérieure Polytechnique – Université de Dakar.


Passionné d’informatique, il s’est formé aux techniques – mouvantes, du référencement Google.

Il a, en effet, des connaissances approfondies sur l’algorithme d’indexation des moteurs de recherche. Il est spécialiste en SEO (Search Engine Optimization). Et il connait Google comme sa poche.


Spécialiste en sécurité informatique, il pratique la programmation, l’IA (Intelligence Artificielle), le Data mining et le Cloud computing.

Il est aussi administrateur réseau et systèmes (Linux et Windows Server).


Ce qui n’est qu’un aperçu de ses nombreuses compétences.


Sa contribution à WebCleaner est essentielle.

Babacar Fall - WebCleaner

L’histoire :

Quand en 2012 nous avons créé WebCleaner, il n’y avait ni RGPD, ni droit à l’oubli.Personne ne cherchait encore à supprimer les mauvais avis sur Google My Business. Car Google My Business n’existait pas !Il n’y avait pas non plus d’avis Facebook.Mais il y avait déjà des avis diffamatoire et des faux avis à supprimer.Il y avait aussi des publications citant des noms personnels, à supprimer. Des revenge porn, des photos à supprimer, des vidéos illicites à supprimer également des sites. Puis à effacer des résultats Google.Et nous avions compris que l’ « extime » sur les réseaux sociaux ne serait qu’une mode. Une mode amenée à poser un problème d’image à beaucoup.Car rien de ce qui est publié sur internet n’est temporaire !

Aujourd’hui :

Depuis 2018, avec le Règlement Général sur la Protection des données, la législation européenne a évolué, permettant à chacun de s’opposer à un traitement des données à caractère personnel la concernant.

Mais la suppression des contenus personnels n’a, cependant, pas été rendue plus facile. Car encore plus qu’hier, les données hébergées sont la richesse des sites.


Les éditeurs des sites hébergés en Europe, qui ne sont pas la majorité, se réfugient derrière le fait qu’il est possible depuis 2013 de faire valoir à Google son droit à l’oubli. Google, qui en réponse à de telles demande dira une fois sur deux que le contenu ne sera pas déréférencé. Sous le prétexte fallacieux que le contenu est relatif à l’activité professionnelle de la personne ou que cette dernière l’a publié elle-même !

Quant aux plateformes de blogs et de sites personnels tels que WordPress ou Blogger, ils ne sont pas hébergés en Europe et leur réponse sera systématiquement négative. Invitant à contacter l’auteur du contenu publié. Même en cas de diffamation, ces sites hébergés aux Etats-Unis répondront qu’ils ne sont pas à même de juger si les propos diffusés sont vrais ou faux.

Le RGPD en est donc rendu à ne protéger que les données personnelles enregistrées dans les bases de données des sites. Comme les préférences d’achat, ou les adresse e-mail et numéros de téléphone. Et non celles diffusées sur Internet.

C’est pour pallier les défaillances et les flous juridiques du droit à l’image sur Internet que nous existons.
Pour mieux accomplir nos missions d’effacement, plusieurs partenariats furent créés avec des juristes et des avocats. Spécialistes des droits des contrats et du droit de l’Internet.

Mais aussi avec des spécialistes du référencement Internet (SEO – Search Engine Optimization). Pour l’ajout de contenu positif et l’enfouissement des contenus négatifs dans les résultats Google. Car la suppression et le déréférencement des contenus personnels ou des contenus professionnels, qui concernant les entreprises, est le négatif du travail de référencement.